Moi

Je m’appelle Stella, je suis née en 1984 et je vis à La Chaux-de-Fonds en Suisse. Je travaille dans l’horlogerie, je suis passionnée de lecture et de boulangerie. Rien ne me prédestinait à tomber dans la marmite de l’aromathérapie et pourtant, depuis 2017, je m’y sens bien.

Par curiosité, j’ai eu envie de découvrir les bienfaits des huiles essentielles. Dans mes recherches, j’ai très vite compris que le monde de l’aromathérapie est vaste, mais qu’il faut aussi faire attention.

J’ai donc décidé de prendre un cours de base auprès de l’Ecole Romande d’Aromathérapie (ERA). J’ai choisi cette école, car elle permettait de suivre « juste » le module de base. J’y ai tellement pris goût que j’ai fait tous les modules et que les examens sont prévus pour début 2022 !

Mini-Druide

Quand j’ai commencé ma formation, mon compagnon m’a dit que j’allais devenir un Druide. Je lui ai rétorqué que pour l’instant j’étais un Mini-Druide (puisque je ne connaissais pas encore tout).

Le terme de Mini-Druide est donc resté, et il s’est imposé quand j’ai voulu partager cette nouvelle passion qui m’anime.

Bon, il me manque le chaudron et le chapeau pointu !

L’aromathérapie est la médecine qui soigne à l’aide des huiles essentielles.
C’est la façon la plus puissante de se traiter par les plantes.

Danièle Festy

L’aromathérapie

En 1910, l’ingénieur chimiste René-Maurice Gattefossé se brûle grièvement les mains lors d’une explosion dans son laboratoire. Au bout de plusieurs jours, la cicatrisation ne se faisant pas, il décide d’appliquer sur ses brûlures de l’huile essentielle de lavande ; des lavandières lui ont en effet expliqué un jour que l’huile essentielle de lavande ne sert pas uniquement à parfumer le linge mais qu’elle soulage aussi en cas de brûlures et a un fort pouvoir cicatrisant. Le savant constate rapidement la disparition de la douleur et ses brûlures cicatrisent bel et bien rapidement. Dès lors, il consacre une partie de ses recherches aux propriétés des huiles essentielles. C’est d’ailleurs à lui que l’on doit le terme « aromathérapie ».

Le guide terre vivante des huiles essentielles – Dr Françoise Couic Marinier, en collaboration avec le Dr Anthony Touboul

Huiles Essentielles (HE)

Les huiles essentielles sont extraites des feuilles, des racines, des fleurs ou des écorces et des tiges de la plante ou de l’arbre. Elles sont composées de nombreuses molécules biochimiques.

ll existe des huiles essentielles anti-infectieuses, anti-inflammatoires, calmantes, toniques, respiratoires, drainantes, digestives, etc.

Il faut faire attention aux contre-indications de certaines huiles essentielles. Par exemple, les HE d’agrumes sont photosensibilisants ou d’autres sont abortives. Les huiles essentielles sont à manipuler avec précautions.

Hydrolats (HA)

Les hydrolats sont l’eau qu’il reste une fois que la distillation de la plante a été faite. Ils sont chargés d’une faible concentration d’huile essentielle.

Il existe un hydrolat aromatique pour toutes les parties de plantes que l’on distille : écorces, fleurs, feuilles, plantes entières.

Grâce aux huiles essentielles présentes, les hydrolats sont digestifs, anti-inflammatoires, antalgiques, antiallergiques, calmants, cicatrisants, etc.

Contrairement aux huiles essentielles, ils n’ont aucune contre-indication, et peuvent être utilisés pour les enfants et les femmes enceintes.

Huiles Végétales et Macérâts huileux (HV)

Les huiles végétales sont un corps gras liquide. Elles sont extraites de graines, noix, amandes ou fruits et contiennent des lipides.

Les macérâts huileux sont un procédé qui consiste à faire macérer des plantes dans une huile végétale pour en extraire les principes actifs (par exemple : macérât d’arnica, macérât de calendula, …).

Les huiles végétales ou les macérâts ont des propriétés intéressantes : anti-inflammatoires, anti-rhumatismales, cicatrisantes, antalgiques, etc.

Quand les huiles essentielles sont utilisées en cutané, il est impératif d’utiliser une huile végétale ou un macérât.

L’EXTRACTION

Les deux méthodes traditionnelles d’obtention d’une huile essentielle sont l’expression à froid (pour les zestes d’agrumes) et la distillation par vapeur d’eau, qui convient à la plupart des plantes et consiste à faire circuler de la vapeur d’eau à travers la masse végétale pour en libérer les essences contenues dans les petites poches glandulaires et les recueillir, après condensation, sous forme d’huile essentielle.

La pression, la température et la durée de la distillation influencent la qualité des produits et doivent être adaptées à chaque plante.

Huile essentielle
Lavande fine

Elle est calmante en cas de stress et d’angoisses, contre les insomnies.

Elle est antispasmodique pour les systèmes : urogénital, respiratoire, ostéoarticulaire et +++ pour le système digestif.

Elle est cicatrisante et régénérante pour la peau.

Pour le côté psychoémotionnel, elle lave les blessures émotionnelles de celui qui souffre de carence affective maternelle. Stimule la douceur, la patience et le dévouement.

Alambic de distillation par vapeur d’eau

Hydrolat
Lavande fine

Propriétés :

  • Calmant
  • Antalgique
  • Anti-inflammatoire
  • Fébrifuge
  • Antiseptique
  • Cicatrisant.

Indications :

  • Hypertension
  • Troubles intestinaux
  • Douleurs dentaires
  • Coups de soleil
  • Brûlures
  • Piqûres d’insectes
  • Infections cutanées
  • Migraines
  • Insomnies
  • Fatigue nerveuse

VOIES D’APPLICATIONS

OLFACTIVE

Aromastick
Diffusion
Inhalation
Spray

CUTANEE

Massage
Bain

ORALE

Dilué dans un solvant
Hydrolat

RECTALE

Suppositoire

VAGINAE

Ovule

LES PRODUITS

Roll-on

(voie cutanée)

Aromastick

(voie olfactive)

Huile à masser

(voie cutanée)

J’ai plusieurs produits pour les bobos du quotidien (migraines, piqûres, boutons de fièvre, …).
Envoyez-moi un message via le formulaire de contact et je vous ferai parvenir la liste.

Comment puis-je vous aider ?




Minidruide
Réalisation Sinabe Sàrl
Hebergé en Suisse avec ♡ par Flabilis
© Minidruide 2021